Rencontres et coups de foudre (professionnels) 

>English

Jean-Luc Reichman, que j'ai pris ensuite pour les fausses pubs dans les Guignols de l'info, bien avant qu'il ne devienne célèbre avec ses émissions de Télé, 
Alain Dorval qui doublait, entre autre, Sylvester Stallone, que j'ai pris pour les premières bandes annonces de Skyrock
Yves Lecoq, Sandrine Alexi et Michel Herzog, et même une fois Antoine Duléry, que j'ai engagés pour les Guignols de l'info

Claude-Michel Schönberg (compositeur par la suite et entre autres des Misérables), lorsque, arrivant de Bretagne, il enregistrait pour la première fois ses chansons sur un magnétophone, chez moi.

-En découvrant les photos que faisait Lucien Clergue pendant le tournage du Testament d'Orphée.

-En écoutant chez un éditeur à Londres, une chanson encore inconnue d'un auteur tout aussi inconnu: Sound of Silence, de Paul Simon, dont j'ai fait et enregistré la première adaptation en France.

-En écoutant une chanson venant des USA, dans ma voiture, lors d'une tournée avec Nancy Holloway, dont j'étais le guitariste. A l'étape suivante, je dis à Nancy: "Tu dois absolument enregistrer cette chanson en Français". Elle suit mon conseil, enregistre "Dont make me over", en français "T'en vas pas comme ça" et devient célèbre grâce à cet enregistrement. Trois mois après, nous faisions l'Olympia. C'est Nancy elle-même qui m'a rappelé, il y a peu de temps, cette anecdote que j'avais oubliée.

-En observant Gunther Loof réparer mon Revox, chez moi, à Paris. Deux ans après, il me fabriquait le premier magnétophone 8 pistes en Europe, ce qui a lancé mon studio CBE.

-En entendant s'exprimer un acteur américain encore inconnu en France, au cours d'un déjeuner avec des amis à Cannes, dont Vic Vance, un célèbre journaliste, grand reporter, de Paris Match: Jack Nicholson, quelques jours avant de recevoir son prix d'interprétation pour "Vol au dessus d'un nid de coucous". 

-En écoutant une chanson parmi des dizaines sur des disques de Folk ramenés de Londres, vers 1968: Streets of London, composée et enregistrée par Ralph McTell, devenu un ami. Cette chanson est devenue celle que tout jeune guitariste anglais débutant veut apprendre à jouer et à chanter en premier, comme en France "Jeux interdits".

-En auditionnant et découvrant Yves Lecoq imiter PPDA. 

-En découvrant, l'incroyable talent de la chanteuse américaine Eva Cassidy, décédée hélas, trop jeune. (Je cherche pour mon projet de spectacle ce style d'interprétation)